Breaking News

Qu’est-ce que le cycle de marché ?

Le cycle du marché encore appelé cycle boursier fait allusion aux modèles financiers observés au cours de divers types de conditions commerciales. Il s’agit d’un cycle d’échange financier, dans lequel un titre donné, ou diverses protections ayant une place dans une catégorie de ressources similaire, se comportent mieux que d’autres. Mais que stipule réellement le cycle de marché ?

Comment de nouveaux cycles de marché apparaissent-ils ?

Un nouveau cycle de marché peut être créé lorsqu’un autre développement technologique ou un ajustement des directives du marché perturbe les dérives existantes du secteur commercial et en crée de nouvelles. Pour comprendre les cycles boursiers, continuez avec l’article. Le changement est explicite pour le secteur, ce qui implique qu’il n’y a pas de changement radical dans tous les domaines du marché en raison de la présentation de nouveaux articles ou d’un autre système administratif.

Un cycle de marché tient compte à la fois des indicateurs spécialisés, par exemple les frais de prêt, et des indicateurs de base, tels que les coûts de titre, parmi différentes mesures.

Comment détermine-t-on un cycle de marché ?

Il est extrêmement difficile de déterminer précisément dans quel cycle de marché on se trouve actuellement, étant donné qu’il n’y a pas de début ou de fin clairement identifiable. Un cycle de marché n’a pas de durée déterminée, ce qui signifie qu’il peut se poursuivre pendant n’importe quelle période - de quelques jours à 10 ans. Il peut finir par constituer un obstacle à la définition d’une approche financière et monétaire.

Normalement, la durée d’un cycle de marché dépend de la perspective. Un courtier en produits alternatifs peut s’intéresser à l’évolution de la valeur sur des barres de 5 minutes, tandis que les bailleurs de fonds du secteur pétrolier peuvent avoir besoin de jeter un coup d’œil à un modèle plus long d’environ 20 ans.

Les cycles de marché peuvent être reconnus rétrospectivement. Normalement, le début et la fin d’un cycle de marché correspondent à la période comprise entre la valeur la plus remarquable et la valeur la plus faible d’un indice de référence type, par exemple le S&P 500.

Néanmoins, de nombreux grands bailleurs de fonds institutionnels, voire des particuliers, s’attendent à reconnaître très tôt les changements à venir au cours d’un cycle de marché. Cela peut leur permettre de profiter des cycles et d’effectuer des échanges bénéfiques. C’est la règle fondamentale de l’hypothèse en finance.